Le tirage au sort, une alternative oubliée

L’idée paraît fantasque. Absurde.

Certes, la démocratie élective n’est pas parfaite, mais c’est le moins pire des systèmes.

Tirer au sort ? C’est risquer de se retrouver avec des incompétents au pouvoir.

Voici le type de réactions que peut susciter l’idée du tirage au sort. Au sein de la Ve République, la seule manifestation de tirage au sort institutionnalisée est la composition des jurés d’assises. Il est donc normal qu’un mécanisme aussi peu usité suscite la méfiance.

Pourtant, le tirage au sort en politique est aussi ancien que le concept même de démocratie. De l’antiquité à aujourd’hui, le tirage au sort a eu sa propre histoire, souvent minimisée par son principal concurrent dans les démocraties : l’élection.

Pour aller plus loin sur le sujet, trois articles détaillent les enjeux suivants :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s