Les paramètres du tirage au sort

Les exemples historiques et récents montrent que le tirage au sort peut être organisé de nombreuses manières différentes, et à plusieurs fins. L’objectif de cet article est de déterminer les paramètres qui déterminent le tirage au sort.

Population et échantillon : la population correspond à l’ensemble des individus pouvant être tirés au sort, et l’échantillon aux individus qui sont sélectionnés. On parle d’échantillon représentatif lorsqu’il permet de retranscrire fidèlement les variables de l’ensemble de la population. Deux choix peuvent se poser :

Soit l’échantillon est purement aléatoire, soit des quotas sont déterminés, au sein desquels les échantillons seront sélectionnés aléatoirement. La méthode purement aléatoire a l’avantage d’être simple et claire, mais nécessite un échantillon important. L’inconvénient des quotas réside dans les risques de déformation de la représentativité avec la sur-importance de certains critères.

Tirer au sort parmi des volontaires ne revient pas au même que de poser le choix aux individus une fois qu’ils ont été tirés au sort. En effet, les volontaires partagent une conviction commune pour la participation au système, ce qui peut fausser la représentativité globale. En théorie, l’échantillon le plus représentatif consisterait donc en des individus tirés au sort avec un mandat obligatoire (tel que les jurés d’Assises).


Procédure : la procédure de sélection détermine les modalités pratiques du tirage au sort. Il s’agit d’un élément fondamental qui est constitutif de sa légitimité. À Venise, par exemple, des boules dorées ou argentées étaient tirées au sort dans une urne placée en hauteur, de manière à ce que personne ne puisse en voir le contenu et donc tricher. La procédure doit donc être à la fois simple pour que toute la population puisse la comprendre, et sécurisée pour que les possibilités de triche soient proches de zéro.

En outre, la procédure impose parfois une dégradation de la représentativité de l’échantillon en raison de modalités pratiques, de manque d’accès aux données et de manque de moyens alloués à la procédure. C’est le cas, par exemple, de la Convention Citoyenne pour le Climat qui a appelé des numéros de téléphone au hasard. Cette procédure a l’avantage d’être simple et compréhensible, mais fausse la représentativité en n’incluant pas, par exemple, les citoyens qui n’ont pas de numéro de téléphone, ceux qui ne répondent pas aux numéros inconnus, ou ceux qui y répondent, mais trop méfiants, pensent à un canular.


Objet : les citoyens tirés au sort doivent être investis d’une mission, d’un objectif à remplir.

On dit que le tirage au sort est institutionnalisé lorsque cet objet est permanent et prévu par la constitution. C’est par exemple le cas du système athénien ou vénitien. Les exemples récents montrent essentiellement une recrudescence d’objets limités dans le temps, et cantonnés à des sujets pré-déterminés.

Les tirés au sort peuvent avoir des fonctions exécutives (l’Épistate de la Boulé à Athènes), législatives (pas de précédent), judiciaires (magistrats athéniens), ou bien ne pas avoir de fonction étatique mais une force de consultation (les conventions citoyennes). En outre, dans ce dernier cas, les tirés au sort peuvent avoir un rôle créatif dans la recherche de solutions aux problèmes posés (réforme du système électoral en Colombie-Britannique), ou bien un rôle purement délibératif consistant à répondre à une question donnée à choix fermé (convention constitutionnelle irlandaise).


Formation et recours aux experts : lorsque le tirage au sort est institutionnalisé, l’objet des tirés au sort n’est pas cantonné à un seul sujet. Il y a une nécessité « d’apprendre à apprendre » qui, en principe, est acquise par transmission d’une coutume à l’intérieur du corps tiré au sort.

En outre, lorsque l’objet est limité à l’étude d’un sujet complexe, comme ce fut le cas pour les premières convention de consensus danoises des années 1970 traitant d’éthique et de santé, les individus doivent recevoir une information suffisante pour pouvoir apprécier les enjeux les plus significatifs de la question à éluder. Cette asymétrie d’information entre expert et citoyen nécessite une grande attention, car il ne faut pas que les citoyens soient biaisés par un point de vue unique. Pour prévenir cette dérive, la plupart des conventions de citoyens font appel à des experts aux opinions divergentes sur les mêmes sujets.


Forme des délibérations : la délibération est le processus par lequel les tirés au sort vont discuter, débattre, construire les idées faisant partie de leur mission.

Plus un groupe est grand plus il est difficile d’obtenir une délibération de qualité au sein de laquelle chacun peut exprimer ses opinions individuelles. C’est la raison pour laquelle les assemblées sont divisées en plusieurs groupes de petite taille. S’en suit une phase où les idées les plus pertinentes sont remontées et discutées en assemblée plénière.

La forme dépend beaucoup de la taille de l’échantillon et de l’objet du tirage au sort.


Légitimité des résultats : les travaux produits par les citoyens tirés au sort peuvent, ou non, donner lieu à un lot de conséquences.

La question ne se pose pas lorsque le processus est institutionnalisé et que l’assemblée tirée au sort dispose d’un rôle naturel au sein de l’organisation de l’État. Toutefois, les récents exemples de tirage au sort montrent que les résultats produits donnent rarement lieu à une prise en compte officielle de ces résultats. Au minimum, après avoir été approuvées par le parlement, les propositions sont soumises à referendum. Ce fut le cas en Irlande avec un résultat positif, et en Islande avec un dénis du parlement qui n’a pas accepté les termes du referendum.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s