Archives

Portrait : Loïc Blondiaux

« C’est en confiant des responsabilités aux citoyens qu’ils se responsabiliseront et adopteront des attitudes démocrates »

Le tribunal

Cycle d’Athéna [7/7]
Athéna se défend devant le Juge et les jurés.

Le sceptre

Cycle d’Athéna [6/7]
Où s’arrête la responsabilité d’un citoyen tiré au sort ?

La villa

Cycle d’Athéna [5/7]
Athéna devient esclave au sein d’une prestigieuse villa.

L’île

Cycle d’Athéna [4/7]
Des pirates imposent un jeu cruel à Athéna et ses compagnons.

La statue

Cycle d’Athéna [3/7]
Un matelot reçoit la statue la plus prestigieuse de la Cité.

La pièce

Cycle d’Athéna [2/7]
Le hasard peut-il décider de tout à notre place ?

Le prénom

Cycle d’Athéna [1/7]
Almodis doit choisir un prénom pour l’héritière du Duché.

Campbell Wallace propose un nouveau type de démocratie centré autour d'un Parlement dont les membres sont tirés au sort

Le modèle de Wallace

Campbell Wallace propose un modèle parlementaire basé sur le tirage au sort et la participation citoyenne.

Dahl définit la démocratie comme un idéal participatif comprenant une égalité politique, une maîtrise de l'agenda et l'inclusion

Définition de la démocratie (Dahl)

Robert Dahl définit cinq critères qui permettent de caractériser une démocratie : la participation, l’égalité, la compréhension du choix, la maîtrise de l’ordre du jour et l’inclusion.

L'élection est un moyen de désigner des représentants qui est loin d'être parfait et qui recèle plusieurs défauts

Les 25 défauts de l’élection

Trouver des défauts à l’élection est un exercice facile puisque nous expérimentons ce système depuis plus de deux siècles.

Ce modèle est centré autour du tirage au sort des parlementaires, à la manière d'un loto, dans un système démocratique innovant

La Lotocratie (Guerrero)

Avec la lotocratie, il ne s’agit pas de créer un système parfait, mais d’envisager un modèle qui soit comparativement meilleur que la démocratie élective classique.

Ce modèle intègre un parlement composé de citoyens tirés au sort et d'élus en deux chambres séparées

Le modèle de Wright & Gastil

Le principe du modèle de Wright & Gastil réside dans la cohabitation de deux assemblées législatives : une tirée au sort, et l’autre élue.

Quelques tribus en Inde utilisent le tirage au sort depuis de très nombreuses années pour désigner les chefs des villages

Tirage au sort tribal indien

L’Inde est peuplée de tribus aborigènes (Adivasis) qui comptent près de 100 millions d’individus, vivant dans des régions reculées du Nord-Est du pays. Parmi ces tribus, les Mundas et les Oraons occupent une partie de la jungle de l’État du Jharkhand.

Contrairement à ce que l'on peut penser, la Chine utilise le tirage au sort avec succès pour améliorer son système démocratique

Le sondage délibératif chinois

Alors que les processus délibératifs soulèvent plusieurs critiques dans les sociétés « démocratiques », des pays de tradition plus autoritaire tels que la Chine ne sont pas en reste sur l’expérimentation du tirage au sort et de la délibération.

Dans le cas d'un référendum, un RIC par exemple, la revue d'initiative citoyenne permet d'apporter des informations objectives aux votants

Revue d’initiative citoyenne

La CIR est un processus délibératif visant à informer les citoyens préalablement à la tenue d’un référendum ou d’une élection.

L'Islande a connu un épisode démocratique intense avec l'organisation d'un processus constituant mêlant élection et tirage au sort

L’assemblée constituante islandaise

Frappée de plein fouet par la crise de 2008, l’Islande traverse une phase d’instabilité politique qui conduit à l’organisation d’une assemblée constituante en vue de réviser la constitution.

Description d'un mode de sélection des magistrats intégrant un examen et du tirage au sort

Le tirage au sort des hauts magistrats

Le sommet du pouvoir judiciaire est occupé par des hauts magistrats qui sont en principe autonomes vis-à-vis du gouvernement (pouvoir exécutif) et du parlement (pouvoir législatif) [en France, l’autorité suprême est notamment incarnée par le Conseil d’État, la Cour de Cassation et le Conseil constitutionnel].

Les arguments contre le tirage au sort ne sont pas tous infaillibles et Burnheim les contredit

Les contre-arguments du tirage au sort

Burnheim adresse une contre-argumentation aux critiques qui visent son modèle de Démarchie, basé sur le tirage au sort et une décentralisation de l’État.

Quelques propositions de Burnheim pour réussir à concrètement changer de système politique

Changer de système avec Burnheim

L’utopie est une chose, changer concrètement de système en est une autre. Dans cet article nous passons en revue les stratégies de Burnheim pour diffuser la démarchie dans la société.

La démarchie est le modèle inventé par Burnheim pour refondre entièrement l'État autour de comités citoyens tirés au sort

La Démarchie de Burnheim – Prémices

Après avoir étudié et critiqué les mécaniques du vote et de l’élection, John BURNHEIM élabore une alternative dénommée « Démarchie » (concept déjà travaillé par l’économiste Friedrich HAYEK) dont voici les prémices.

Burnheim réalise une critique exhaustive du mécanisme du vote, de ses biais et de ses travers

Le vote selon Burnheim

En considérant que chaque citoyen dispose d’une opinion bien définie sur chaque sujet politique, le but du vote est d’exprimer les préférences de l’ensemble de la population.

Modèle théorique basé sur les assemblées citoyennes qui met l'accent sur le tirage au sort de citoyens pour délibérer sur les sujets importants

Le modèle de Fondcombe

C’est le village qui a été choisi par Marcin GERWIN et Adela GASIOROWSKA pour servir d’exemple à leur modèle polonais d’assemblée citoyenne, qui est un processus délibératif consultatif, pouvant éventuellement devenir décisionnaire.

Dossier sur la République de venise et l'usage du tirage au sort dans la politique de la cité, notamment pour l'élection du Doge

La République Sérénissime de Venise

Pendant près de 800 ans, Venise a utilisé le tirage au sort dans le fonctionnement de ses institutions pour s’ériger en tant que puissance maritime et commerciale.

Description du processus délibératif des widom councils qui font intervenir des citoyens tirés au sort pour débattre sur des sujets politiques

Les Wisdom Councils

Les Wisdom Councils sont des instruments de démocratie délibérative qui ont l’avantage d’être simples à organiser. Nous reviendrons ici sur le modèle théorique conçu par Jim Rough, et ses applications pratiques, ainsi que les problèmes qu’elles soulèvent.

Retour sur l'organisation du grand débat et les différents ateliers participatifs qui ont été mis en place en France

Retour sur le Grand débat : phase de participation citoyenne

Cet article vise à apporter un regard critique et analytique sur l’organisation du Grand débat national qui s’est tenu en 2019 en France, notamment au regard du tirage au sort, de la démocratie participative, et de la démocratie délibérative.

On peut se demander quelles sont les facteurs clef de succès d'un processus délibératif

L’efficacité de la délibération

Il s’agit ici de questionner l’efficacité des processus délibératifs, en quoi apportent-ils une valeur ajoutée à nos démocraties modernes, quels objectifs remplissent-ils, et quelles sont les retombées positives pour les citoyens.

Quelques statistiques sur les expérimentations de démocratie délibérative dans le monde

Les chiffres de la délibération

Il s’agit ici d’analyser les données statistiques des quelques 300 processus délibératifs ayant été comptabilisés par l’OCDE dans le monde de 1986 à 2019.

Dans quelques systèmes politiques, les citoyens tirés au sort disposent d'un véritable pouvoir décisionnel

La délibération décisive

La délibération décisive dispose en principe d’une autonomie importante vis-à-vis des pouvoirs publics, notamment car elle se déroule au sein d’institutions citoyennes permanentes qui sont en capacité de prendre un certain nombre de décisions qui s’imposent aux instances législatives et exécutives.

Dans la démocratie délibérative, les citoyens tirés au sort peuvent être amenés à rédiger des recommandations qui engagent ou non les pouvoirs publics dans leur application

La délibération consultative

La délibération consultative dispose d’une force d’impact plus élevée que la délibération informative. En effet, les recommandations élaborées à l’issue des processus délibératifs sont suffisamment travaillées pour pouvoir constituer la base d’une réforme ou d’un nouveau projet législatif. Toutefois, les citoyens n’ont encore aucun pouvoir décisionnaire, et les recommandations ainsi produites n’ont pas de caractère contraignant pour les pouvoirs publics.

La démocratie délibérative peut aussi consister à sonder l'opinion des citoyens en vue d'informer les pouvoirs publics

La délibération informative

Les délibérations informatives ont pour point commun d’allouer un temps relativement court aux délibérations et, a fortiori, au processus d’apprentissage des délibérants. Ainsi, les propositions réalisées à l’issue de ces délibérations relèvent davantage d’une expression de l’opinion des citoyens plutôt que de recommandations profondes.

L'OCDE donne une définition de la délibération, de ses différentes caractéristiques et de ses emplois

La délibération représentative

La délibération est un processus permettant à un groupe de prendre une décision sur un sujet donné en prenant en compte les avis de chacun. L’objectif est de parvenir à un terrain d’entente, un consensus.

Les coopératives éoliennes sont un exemple de participation citoyenne dans le cadre de l'énergie

Coopératives citoyennes : projets éoliens danois et français

Avant-propos : cet article s’intéresse aux phénomènes qui accompagnent les initiatives de coopération entre les citoyens dans des projets locaux. Il ne s’agit aucunement de s’intéresser à la pertinence de ces projets en matière de politique énergétique.

Le modèle de Bouricius est une proposition de démocratie incluant du tirage au sort et se basant sur le système politique athénien

Modèle de Bouricius

Le politologue américain Terrill Bouricius a développé un modèle, s’inspirant à le fois de la Démarchie de Burnheim, et de la Démocratie athénienne. Il s’agit d’un système déclinable à différents échelons, de la commune à l’État, et dont on peut se contenter d’appliquer une partie seulement des institutions décrites. Ce modèle est toutefois limité à … Lire la suite de Modèle de Bouricius

Fonctionnement de la démocratie Suisse

La Confédération Suisse

Une confédération La Suisse n’est pas un État centralisé tel que la France, le Japon, ou la Suède. Chaque entité géographique et politique qui constitue le territoire de la Suisse dispose d’une forte autonomie. Le pays est découpé en 26 cantons, disposant de leur propre constitution, de leurs propres lois, de leur propre parlement et … Lire la suite de La Confédération Suisse

La démocratie athénienne

Les citoyens La citoyenneté athénienne ne se transmet que par le droit du sang (père et mère athénien), et de manière très exceptionnelle à des grecs non-athéniens. À 18 ans, les athéniens deviennent des éphèbes pendant 2 ans. Ils sont pris en charge par des sophronistes (citoyen de plus de 40 ans et père d’un … Lire la suite de La démocratie athénienne

Types de démocratie

Pour voir le dossier complet sur les types de démocratie : Définitions Démocratie : il n’existe pas de définition stricte de la démocratie. Il y a autant de démocraties qu’il y a de pays et de systèmes gouvernementaux s’en réclamant ou s’en étant réclamé dans l’Histoire. Par cet usage, nous pouvons dire que la démocratie … Lire la suite de Types de démocratie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s